La « brève » histoire de Studio Jonesie

Jonesie, une marque parisienne plein de good vibes. Il m’arrive assez régulièrement que l’on me demande comment ça se fait que je brode ? Comment est-ce que je suis arrivée à Paris ? Et pourquoi j’ai lancé ma marque de broderie ici ? Alors, j’ai décidé d’écrire cet article pour vous raconter, étape par étape, comment tout ça s’est fait. Vous verrez, c’est un parcours atypique, mais je ne le changerais pour rien au monde !

Tout d’abord, j’ai commencé à écrire cet article sur la « brève » histoire de ma petite marque parisienne et je me suis rendue compte que c’est vraiment très difficile de la faire brièvement ! Alors, j’ai décidé de vous faire ce petit timeline. Pour que vous puissiez voir une vue globale et rapide des moments les plus importants et marquants dans l’histoire de Jonesie. (Je vous signale, elle reste quand même assez détaillée cette histoire – je vous l’ai dit, trop difficile de la faire brièvement !) 

Tout commence aux Etats-Unis…

  • Nashville, TN |  Mai 2008 |

A 18 ans, je reçois mon diplôme du lycée (oui avec le bal de promo, les pompons girls, tout ça) ! Je me prépare pour le prochain chapitre de ma vie : les études supérieures.

studio jonesie origines

La vue de ma chambre d’étudiant à Chicago

The windy city

  • Chicago, IL | Août 2008 |

J’arrive à The School of The Art Institute of Chicago en études d’art visual (spécialité Designed Objects)J’ai une affection particulière pour la menuiserie pendant ce semestre-là.

Je tombe amoureuse de la broderie

  • Chicago, IL | Janvier 2009 |

Entre-temps, j’ai rencontré une amie brodeuse. Changement de programme, l’art de la Fibre prend la place de Designed Objects. C’est à ce moment-là que j’apprends à broder. J’ai aussi appris d’autres techniques telles que le tissage, sérigraphie, tricot, crochet…

  • Chicago, IL | Aout 2009 |

Arrive un moment où j’ai des doutes sur le fait de vouloir être « artiste » pur et dur plus tard dans la vie. Alors, je décide d’étudier plutôt le Management de l’Art pendant un an au Columbia College Chicago. 

Bye bye Chi-town !

  • Knoxville, TN | Août 2010 |

Je ne trouve toujours pas chaussure à mon pied. Malgré la super expérience de vivre à Chicago et d’être dans une communauté d’artiste de manière régulière. Alors, je retourne dans le Tennessee. J’y ai étudié le commerce international et je prends des cours de français (je tombe vite amoureuse de la langue !) 

Un petit détour par Paris, le début d’une histoire d’amour ! 

  • Paris, France | Juillet 2011 |

Je viens pendant 5 semaines à Paris avec mon Université. Je suis toute de suite enchantée par la ville. Nous passons les 5 semaines à apprendre le français, à visiter des coins différents de Paris et de la France.

L’importance du networking

  • Vers la fin du séjour, je fais une rencontre importante – un artiste au 59 Rivoli (Jérôme Btesh). Il m’explique que si un jour je reviens à Paris je pourrais les contacter pour faire un stage dans l’association. Si vous ne connaissez pas, c’est un ancien squat d’artistes à Châtelet. Aujourd’hui 30 artistes y gardent leurs ateliers pour travailler. Autant vous dire, j’étais très intéressée ! 
studio jonesie origines tour eiffel

Retour aux Etats-Unis, pas pour bien longtemps !

  • Knoxville, TN | Août 2011 |

Du retour dans le Tennessee, je continue mes cours de français et je commence à écouter beaucoup de musique française, une véritable francophile. Je décide de faire un semestre d’études et bien sûr je décide de retourner à Paris. Je contacte le 59 Rivoli pour un stage.  

Le début de mon aventure en France !

  • Janvier 2012 |

Le vrai début. J’arrive à Paris et je commence mon stage. Retrouvée encore une fois entourée par l’art mais cette fois-ci à Paris, c’est le bonheur maximal. Je rencontre des français accueillants, inspirants et sincèrement cool. Mon cercle d’amis ici a été créé assez rapidement.

  • Avril 2012 |

Je décide de ne pas rentrer aux Etats-Unis. Je m’inscris à la Sorbonne pour terminer mon Bachelor là bas (en Communication). A la base je voulais faire de la médiation culturelle mais ils ne l’acceptaient qu’en première année. Vu que j’étais déjà pas mal en retard dans les études, j’ai choisi de faire de la Communication.

C’est une vraie aventure..

  • Septembre 2012 |

Je découvre la FAC française (chose qui change énormément de mes habitudes). Je me rends compte que la Communication est une bonne voie pour moi au final (what is meant to be will be !) Mais l’envie de l’entrepreneuriat s’installe au fond de moi. Je joue avec l’idée de lancer une boite mensuelle avec des projets DIY, mais l’idée ne va pas plus loin !

  • Février 2013 |

Je commence à broder beaucoup pour mon amoureux de l’époque qui voulait son surnom brodé sur des t-shirts. D’autres amis me demandent des t-shirts pour eux ou pour offrir en cadeau. Je prends un réel plaisir à broder les messages de chacun mais pour l’instant ça reste un hobby.

studio jonesie broderie
studio jonesie origines
jesso juice broderie

Ça continue…

  • Septembre 2013 jusqu’à décembre 2014 |

J’intègre une école de Communication pour mon Master 1 & 2 en alternance. Je travaille en publicité chez TBWA pour McDonald’s pour ma première année et chez Brainsonic, une agence Digitale, pour ma deuxième annéeLes deux expériences se passent super bien avec plein de nouvelles rencontres et challenges. Je continue à broder pour le plaisir. Pour l’instant je n’ai toujours pas pour projet de lancer une marque.

Jonesie voit le jour !

  • Janvier 2015 |

Lors de ma deuxième année de Master, je choisis le sujet de ma mémoire de fin d’année : le Financement Participatif et comment faire la communication pour une campagne de ce dernier. Pour la 3ème partie de cette mémoire, je dois écrire sur un cas concret.

Je décide de lancer ma propre campagne de financement participatif afin de démontrer comment communiquer sur une telle initiative. Des tshirts et sweat-shirts brodés c’était un choix évident. A l’époque, ma petite marque parisienne s’appelait Hello Jonesie. Pourquoi Jonesie vous demandez  ? Je vous l’explique dans cet article ici. 

  • Mars 2015 jusqu’à Mai 2015 |

La campagne sur KissKissBankBank se passe à merveille. Le cas est parfait pour la mémoire et j’arrive à toucher une audience encore plus large que ce que j’aurai pu imaginer, les gens adorent !

financement participatif jonesie
  • Juin 2015 |

La campagne est terminée et il est temps pour broder les contreparties ! Ma vie commence à se recentrer autour de ce projet et j’y prends un tel plaisir que je décide de m’y consacrer plus sérieusement. J’en parle à mon boss (en entrepreneur lui-même dans l’âme) qui me propose de faire un mi-temps à l’agence.

Nous testons ce plan pendant 6 mois et cela fonctionne (je travaille sur ma marque le matin et l’après-midi je viens à l’agence pour bosser avec les américains qui se réveillaient tout juste en Californie) – c’était vraiment Meant to be et j’ai eu de la chance de tomber sur un boss aussi compréhensible et flexible.

broderie à la main paris
kisskissbankbank jonesie
branding jonesie

Et voilà ! C’est à partir de ce moment là que ma marque a vraiment pu se construire.Depuis le 5 mai 2015 (la fin de ma campagne de crowdfunding et la date que je considère d’être le lancement de ma marque) je suis passé de Hello Jonesie à Jonesie à Studio Jonesie.

Je collabore avec des marques telle que Nike, Le Slip Français, Adidas, H&M, ba&shSézane… (et bien plus encore !), je fais aussi de plus en plus de création de logo et de design typographique grâce à mes collaborations avec Margot du blog YouMakeFashion. 

t shirt phrase culte brodé
jonesie broderie sur sweatshirt
broderie adidas personnalisée
animations brodées
broderie mamie boude
cadeaux cool brodés jonesie

Le chemin pour arriver jusque là n’a été ni rapide ni simple. J’ai travaillé beaucoup de nuits et de week-ends (quelque chose que je fais encore aujourd’hui). Le chemin n’est pas terminé non plus ! Je me rends compte tous les jours des nouvelles choses à découvrir, à développer.

Être entrepreneuse est pour moi aujourd’hui ma plus grande fierté mais aussi ma plus grande source de stresse. Ce n’est pas toujours facile mais si c’est Meant to Be alors it will be –  et tant que je suis bien entourée et que je partage de la positivité et que je reste fidèle à moi même, il n’y a pas de raison que Studio Jonesie n’aille pas encore plus loin ! J’ai hâte de voir la suite ;) 

amy jonesie brodeuse paris

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *